50 millions d’euros consacrés aux projets tournés vers la transition écologique et énergétique dans le Grand Est
Maisons anciennes à Boersch - Photo Alsace Actu

50 millions d’euros consacrés aux projets tournés vers la transition écologique et énergétique dans le Grand Est

La transition énergétique est une des priorités gouvernementale depuis des années, quelque soit le premier ministre. Dans un communiqué de la préfecture, on apprend les détails de ce budget. Nous vous en donnons les grandes lignes.

Une année 2017 pleine de projets

Plus de 50 millions d’euros ont également été investis l’an dernier pour assurer la transition énergétique, et notamment :

« • 52 projets de développement de la chaleur renouvelable : méthanisation avec injection du biogaz, biomasse, réseaux de chaleur, géothermie, solaire thermique, récupération de chaleur fatale, etc.

• 207 projets soutenus au titre de la mise en œuvre sur le terrain de la politique des déchets et plus largement d’économie circulaire : prévention de la production des déchets, collecte séparée, tri, recyclage, valorisation énergétique des déchets non recyclables, etc. »

Des orientations similaires pour 2018, la rénovation en plus

On retrouve, malgré le plan Climat annoncé par le ministre de la transition énergétique Nicolas Hulot le 6 juillet dernier, des orientations vraiment semblables. « Les priorités thématiques se concentreront sur : • la chaleur renouvelable et le développement des énergies renouvelables, • l’économie circulaire, en lien avec la feuille de route gouvernementale en cours de finalisation, qui devra permettre la préservation des ressources naturelles, le développement de filières économiques et la création d’emploi. »

A cela est rajouté un volet sur « la rénovation énergétique des bâtiments, en particulier à travers les plateformes territoriales de la rénovation énergétique, en lien avec le plan de rénovation énergétique des bâtiments qui a été soumis à la concertation des parties prenantes. »

La rénovation des bâtiments peut en effet permettre d’excellentes économies, ce qui vaut écologiquement bien mieux que la construction d’un nouveau bâtiment.

Le communiqué pourra être retrouvé ici : http://www.bas-rhin.gouv.fr/content/download/26579/184474/file/CP+-+Comité+régional+d%27orientation+de+l%27ADEME+-+19+février+2018.pdf

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*