6000 vélos volés chaque année à Strasbourg. A qui le tour ?

6000 vélos volés chaque année à Strasbourg. A qui le tour ?

Le fléau du vol de vélos ne faiblit pas. Si vous êtes Strasbourgeois, cela ne vous a pas échappé : impossible de ne pas avoir autour de soi une personne qui n’a pas vécu cette expérience malheureuse. Un ami, Charles, va au travail tous les matins à vélo. Il a attaché son vélo avec un cadenas la veille au soir, dans la cour de son immeuble. Stupeur, le lendemain matin, le vélo n’est plus là : un voleur est venu jusque dans la cour privée d’un immeuble pour le voler (peut-être est-il habitant de l’immeuble ?).

Vincent, un autre ami, attache son vélo dans la rue devant chez une personne qu’il allait voir. Quelques dizaines de minutes plus tard, il ressort, son vélo a disparu. Ce genre d’anecdotes, on en entend des dizaines en quelques années de vie à Strasbourg.

 

Le chiffre est frappant : 6000 vélos seraient volés chaque année à Strasbourg, pour environ 130 000 cyclistes. Le tournant cycliste de la ville en a fait la capitale du vélo. La ville est principalement plate, ce qui aide bien au développement de ce mode de transport, économique et écologique. Le vol de vélo fait cependant peur et incite à revenir à d’autres modes de transports comme la voiture. Pour bien protéger votre vélo, plusieurs solutions existent. Attention, tous les vélos peuvent subir des vols, même un vélo d’une valeur de 30 ou 40€. La première des solutions est bien évidemment de vous munir d’un cadenas solide et de TOUJOURS attacher votre vélo, même pour une durée réduite.

Ensuite vous pouvez « marquer » votre vélo. Un numéro sur le cadre permettra de le retrouver plus facilement (renseignements sur www.bicycode.org). Essayez aussi de le mettre dans des endroits sûrs : fermés à clé ou visibles, car les voleurs aiment agir discrètement. 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*