[Allemagne] 343 millions d’euros d’allocations versés en 2017 pour des enfants vivant à l’étranger
Une classe autrefois - Jean Geoffroy - En classe, le travail des petits

[Allemagne] 343 millions d’euros d’allocations versés en 2017 pour des enfants vivant à l’étranger

C’est un scandale révélé par le journal « Bild » qui risque de faire monter la colère en Allemagne. Dans un contexte tendu de remise en question de la politique migratoire du gouvernement Merkel, le journal allemand pointe du doigt les centaines de millions d’euros accordés chaque année à des personnes ne vivant pas sur le territoire allemand.

Pourquoi ces allocations ?

Il faut d’abord bien saisir le contexte : des immigrés venus en Allemagne sans leurs enfants, peuvent prétendre tout de même à des allocations familiales. Si donc les parents travaillent et payent leurs impôts en Allemagne, ils ont droit à des allocations familiales même pour des enfants n’habitant pas sur le territoire. Plus de 215 000 enfants en ont bénéficié l’an dernier, soit pour un budget de 343 millions d’euros, soit 10 fois plus environ qu’en 2010, année où 35 millions d’euros avaient été distribués.

Qui en sont les bénéficiaires ?

La loi européenne détermine ceci : les étrangers de l’UE ont droit à des allocations familiales pour la durée de leur séjour en Allemagne, même si la progéniture vit dans un autre pays. Ainsi les bénéficiaires ne sont que des familles venant de l’Union Européenne, en majorité des Polonais (à peu près la moitié), puis la Croatie et la Roumanie. Immigration européenne donc, mais qui peut grever le budget allemand sans apporter un renouveau de la fécondité en Allemagne.

Voilà qui devrait donner des arguments à l’Alternative für Deutschland, parti qui se bat contre la forme actuelle de l’Union Européenne à cause de ce genre de non-sens administratifs, ainsi que contre l’immigration.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*