[Allemagne – Fait Divers] Un migrant afghan tue son ex-petite amie de 15 ans.
Photo Pixabay

[Allemagne – Fait Divers] Un migrant afghan tue son ex-petite amie de 15 ans.

Une affaire qui rappelle tristement le meurtre de Maria Ladenburger, à Fribourg. Cette fois-ci, il s’agit également d’un meurtre commis par migrant s’étant fait passer pour mineur, et qui serait en réalité majeur. Un crime qui d’ailleurs aurait pu être évité : la victime et ses parents avaient déjà signalé le comportement dangereux d’Abdul D., l’homme en question. Le journal allemand Bild.de titre même : « Könnte Mia noch leben ? » (Mia pourrait-elle vivre encore?).

D’un coup de couteau dans le coeur, Abdul a tué le 27 décembre dernier son ex-petite amie Mia. Les deux s’étaient connus à l’école, car Abdul s’était déclaré mineur. Il suivait donc les cours à l’école comme tous les jeunes de son âge.  Ne pouvant fournir de date de naissance exacte, on lui avait attribué le 1er janvier 2002. Aucun examen médical n’est venu contredire cette déclaration, ce qui fait dire à Angélique Möhlig, équivalent en Allemagne du procureur de la République : « Actuellement, nous n’avons aucune connaissance assez assurée de l’âge de l’accusé. ». Pour rappel, Hussein Khavari, meurtrier de Maria Ladenburger, prétendait avoir 17 ans, alors qu’il en a en réalité 33 (!).

La page Facebook « Die Bewegung » indique même : « De plus en plus de détails sont maintenant connus. Sa demande d’asile avait déjà été rejetée en février 2017. Aurait-il pu être expulsé depuis longtemps ? « . 

Capture d'écran de la page Facebook "Die Bewegung"

Capture d’écran de la page Facebook « Die Bewegung »

Les migrants se déclarent souvent mineurs pour bénéficier d’une meilleure prise en charge. Abdul D. était cependant violent, convoqué pour des faits de violence et de harcèlement. Il a été convoqué à un interrogatoire de police où il ne s’est pas présenté. Une deuxième convocation est venue le 27 décembre. Quelques heures plus tard, il poignardait à mort Mia. L’accusé était donc connu pour sa dangerosité, mais il n’a pas été mis hors d’état de nuire à temps. Un autre crime perpétré par un « migrant », qui soulève l’indignation en Allemagne. Et qui ne rend pas service aux authentiques réfugiés.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*