[MAJ] Une nouvelle manifestation à Stuttgart [Allemagne] Le point sur les différentes manifestations anti-immigration
Photo Alsace Actu de la manifestation de Kandel

[MAJ] Une nouvelle manifestation à Stuttgart [Allemagne] Le point sur les différentes manifestations anti-immigration

[Mise à Jour] Plus d’une centaine de personnes ont manifesté samedi contre la construction d’une mosquée « DITIB » (Union des Affaires Culturelles Turco-Islamique). De Vries, député de la CDU, a d’ailleurs déclaré que l’Islam de DITIB « n’appartenait pas à l’Allemagne », à cause de sa radicalité. A l’appel de plusieurs groupes, dont « Kandel ist überall » faisait partie, la manifestation s’est déroulée face à une importante contre-manifestation de l’extrême-gauche et des Antifa. Ceux-ci avaient une banderole « les antifascites organisent la résistance ! ». Dans les rangs des opposants à la mosquée, on pouvait lire : « Arrêter DITIB, sauver l’Allemagne » ou encore « Pas de grande mosquée dans la ville ».

Fin de la MAJ. Article initial ci-dessous.

 

Outre les manifestations spontanées de Kandel, qui parviennent à s’inscrire dans la durée, des mouvements similaires sont apparus ces derniers mois dans tout le pays. Nous tentons de faire un point sur cette nouvelle contestation populaire d’outre-Rhin.

Kandel : un noyau dur de plusieurs centaines de personnes

Les premières manifestations avaient attiré plusieurs milliers de personnes dans la petite bourgade proche de la frontière alsacienne. Aujourd’hui, il reste un noyau dur de plusieurs centaines de personnes capable de se mobiliser même à des kilomètres de Kandel. A Gehersheim, 30 kilomètres au Nord de Kandel, ils était 300 à se déplacer à l’appel du groupe « Kandel ist überall », le 6 mai dernier.

De même, à Offenburg (Offenbourg, à quelques kilomètres de l’Alsace également), ils étaient près de 70 à manifester dans la rue « pour la protection et la sécurité », également sous la bannière de « Kandel ist überall ». Rappelons que ces mouvements sont nés du meurtre de Mia, 15 ans, par son ex-petit ami, un réfugié afghan nommé Abdul D.

Capture d'écran de la page facebook de Kandel ist überall

Capture d’écran de la page facebook de Kandel ist überall

Erfurt : un collectif citoyen se rassemble chaque mercredi contre la construction de mosquées

Un petit groupe solidement décidé à faire plier les autorités. Ils sont quelques dizaines à se rassembler chaque mercredi sur la place du Marché aux Poissons pour exiger la fin du programme de construction d’une centaine de mosquées à travers le pays. Un peu moins nombreux, des militants d’extrême-gauche, accompagnés de réfugiés, tentent de s’opposer à ces rassemblements.

Cottbus : la manifestation de février avait rassemblé des milliers de personnes

En février, un impressionnant défilé avait eu lieu à Cottbus. 5 000 personnes avaient manifesté pour que la ville n’accueille plus de migrants. En face, 600 personnes appelaient à la tolérance et à l’ouverture d’esprit. Sur ce sujet, il semble donc que les anti- parviennent davantage à mobiliser que les pro-.

Bottrop et Duisbourg : l’association « les parents contre la violence » fait parler d’elle

Sous les pancartes « La peur n’est pas un droit », 1000 personnes ont défilé contre l’immigration. Les opposants lient ces nouveaux manifestants à PEGIDA, le mouvement contre l’islamisation de l’Allemagne, puisque la manifestation était commune. La marche des « mères contre la violence » avait également été un franc succès à Bottrop le 04 mars dernier.

 

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*