[Alsace] Sélestat, Hoenheim : Macron va-t-il censurer les chars des carnavals d’Alsace ?

[Alsace] Sélestat, Hoenheim : Macron va-t-il censurer les chars des carnavals d’Alsace ?

Une étape de plus dans la censure ? C’est en tout cas ce qui semble se profiler à l’horizon avec deux événements très récents. Le Carnaval, tradition très forte en pays rhénan, est l’occasion de renverser l’ordre établi, en se moquant ouvertement des puissants, et ce depuis des siècles. Des internautes n’hésitent pas à évoquer un « crime de lèse-majesté ».

A Sélestat, le 10 mars dernier, un char moquant le président de la République Emmanuel Macron a été interdit. Le club de lutte de la ville, à l’origine du char, se plaçait pourtant dans la longue tradition de la satire propre aux carnavals : « nous aimons l’esprit du carnaval à l’allemande, avec une critique des élites, quelle que soit l’étiquette politique !  » indiquent-ils à l’Alsace. C’est la première fois qu’un tel cas arrive : en effet, les carnavaliers ont produit des chars avec Hollande, Sarkozy ou encore Strauss-Kahn sans jamais avoir été inquiétés.

 

A Hoenheim, des hommes se présentant comme policiers ont contrôlé les chars :  « On va contrôler ce qui est acceptable dans le défilé, comme à Sélestat » ont-ils dit au maire Vincent Debes. Aucune interdiction n’a suivi. Intimidation ? La préfecture dément l’intervention de policiers nationaux et pencherait pour l’hypothèse de faux policiers. Cette intervention contribue toutefois au climat de censure actuel.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*