Après l’Université en Alsace : un meilleur taux d’emploi après une licence professionnelle qu’un Master
By Lydav (Own work) [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Après l’Université en Alsace : un meilleur taux d’emploi après une licence professionnelle qu’un Master

Les chiffres concordent pour l’Université de Strasbourg et l’Université de Haute-Alsace. Une enquête sur l’insertion professionnelle est menée chaque année par l’Observatoire Régional de l’Enseignement Supérieur et de l’Insertion Professionnelle des Etudiants (ORESIPE). La dernière mouture indique que pour les diplômés de 2014, 30 mois après leur diplôme, les titulaires d’une licence professionnelle connaissent un meilleur taux d’emploi que les titulaires d’un Master.

Cependant la différence est minime : à peine 1% de plus. Environ 90% des étudiants passés par les universités alsaciennes ont un emploi 30 mois après leur diplôme. Un chiffre rassurant, alors que le chômage reste haut sur tout le territoire. Surtout, cette étude indique que choisir une filière professionnelle n’est pas un mauvais choix : deux ans d’étude en moins pour un taux d’emploi similaire à la sortie. En revanche niveau salaire, les titulaires de Master sont mieux lotis. Le salaire médian est supérieur de 100€ par mois à celui des licences professionnelles.

On peut également noter l’attractivité du Bas-Rhin : 56% des étudiants diplômés d’une licence professionnelle de l’Université de Strasbourg travaillent dans ce département, alors que 44% des étudiants diplômés d’une licence professionnelle de l’Université de Haute-Alsace travaillent dans le Haut-Rhin. Enfin, l’apprentissage est plébiscité par une bonne moitié des étudiants en licence professionnelle, alors que ce cursus d’alternance avec le travail en entreprise reste anecdotique pour les étudiants en Master.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*