[Autriche] L’heure est aux négociations pour la coalition de droite
By Bundesministerium für Europa, Integration und Äusseres (Arbeitsbesuch Italien/Vatikan) [CC BY 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

[Autriche] L’heure est aux négociations pour la coalition de droite

Après l’élection attendue du jeune Sebastian Kurz ce dimanche à la Chancellerie d’Autriche, le nouveau leader doit trouver un accord avec un autre parti pour gouverner. Il est fort probable qu’il s’oriente d’abord vers le FPÖ, qui tient une position plus radicale (et plus ancienne) sur les questions d’identité et d’immigration. Leurs programmes s’accordent plutôt sur la politique de l’Intérieur, et c’est un ministère que revendique le parti de Strache.

Capture d'écran Der Spiegel - Résultats aux élections législatives du 15 octobre

Capture d’écran Der Spiegel – Résultats aux élections législatives du 15 octobre

Comme nous l’annoncions dans un précédent article, le FPÖ ne transigera pas avec ses demandes pour rentrer dans une coalition de gouvernement. Si les négociations échouent, deux cas de figure : soit l’ÖVP vainqueur se tourne vers la gauche, soit, scénario plus improbable, le FPÖ pourrait former une coalition avec la gauche. Numériquement, ils seraient capable de former une majorité à l’assemblée.

Au soir de son élection, Sebastian Kurz a déclaré que c’était « notre chance pour un véritable changement dans ce pays ». A noter l’effondrement des Verts qui sortent du parlement, notamment à cause de la Liste Pilz, qui montre dans sa vidéo de campagne une écologie plus enracinée.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*