Bercy crée sa propre police anti-fraude fiscale

Bercy crée sa propre police anti-fraude fiscale

Dans 18 mois, le ministère des finances disposera de son propre service d’enquêtes judiciaires pour traquer les fraudeurs du fisc.
Il sera composé de 30 à 50 inspecteurs ou contrôleurs des impôts. Sous statut d’officier fiscal judiciaire, ils auront la même formation et les mêmes pouvoirs que des policiers.

Depuis 2010, cette compétence était réservée à la Brigade nationale de répression de la délinquance fiscale, elle même directement rattachée au ministère de l’Intérieur. Ses agents traquaient les grands fraudeurs et les infractions complexes qui relevaient souvent de l’utilisation de paradis fiscaux.

Pour mémoire, la fraude fiscale coûte près de 200 milliards d’euros par an à l’État français, soit 3 à 4 fois le budget de l’Éducation Nationale…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*