Contre l’émigration, l’archevêque de Dakar appelle les jeunes à rester au pays
Marché aux esclaves d'Alger, gravure

Contre l’émigration, l’archevêque de Dakar appelle les jeunes à rester au pays

L’Europe, et particulièrement l’Europe de l’Ouest, connaît depuis quelques décennies une immigration  ininterrompue et massive (plusieurs millions de personnes par an). Cette immigration provient de tous les pays du monde, et notamment d’Afrique. Derrière cette réalité connue des Européens, se cache une triste vérité : l’émigration des forces vives des pays d’Afrique subsaharienne est un frein terrible au développement.

C’est à cause de la crise en Libye, avec la médiatisation de l’esclavage que subissent les Africains, que l’archevêque de Dakar a réagi : « Mgr Benjamin Ndiaye, s’est prononcé sur le sujet en marge de l’ordination de cinq nouveaux prêtres dans son diocèse » nous apprend La-Croix. La situation dramatique de ces migrants vendus et exploités a suscité l’indignation dans le monde entier.

Surtout, il souhaite que l’émigration des jeunes cesse, et qu’ils restent pour développer le pays. « De grâce, chers jeunes, c’est nous qui allons bâtir notre pays, c’est nous qui allons le développer, ce n’est pas quelqu’un d’autre qui va le faire à notre place ». Des paroles qui mettent en lumière la situation économique déplorable dans laquelle l’émigration plonge les pays d’Afrique subsaharienne.

Un commentaire

  1. Le cardinal ghanéen Peter Turkson en 2017 : « Pas juste sécher, mais fermer le robinet. Aider les Africains chez eux. »
    Mélenchon 2017 : « Chacun doit pouvoir vivre dans son pays, et cela est valable en Corrèze comme au Zambèze. »

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*