Des militants d’Animalsace s’opposent au cirque Achille Zavatta Fils
Photo Animalsace

Des militants d’Animalsace s’opposent au cirque Achille Zavatta Fils

Pour les militants d’Animalsace, les animaux du cirque sont maltraités, enfermés dans des espaces beaucoup trop étroits et vivant dans des conditions insalubres. Ils se sont opposés ce dimanche à la venue du cirque Achille Zavatta Fils à Houssen (vers Colmar) notamment en distribuant des tracts. Ils souhaitent aussi que Strasbourg devienne une ville sans cirque et veulent donc convaincre Roland Ries, le maire, du bien-fondé de leur action.

Visiblement, ils se seraient fait agressés : « Les gens du cirque Achille Zavatta Fils nous ont agressés et ont volé nos pancartes et nos tracts pour nous empêcher de sensibiliser le public et la gendarmerie sur place ne peut soi-disant rien faire pour les récupérer. Force est donc à la violence dans notre pays.

Ce n’est pas la première fois les coups ou les vols de ceux qui exploitent les animaux nous empêchent d’exercer notre droit à manifester. Nous allons écrire au procureur. » écrivent-ils sur Facebook.

Ils dénonçaient notamment le fait que « des centaines d’animaux vivent un cauchemar dans les cirques en France, enfermés à vie dans des espaces inadaptés et exigus. Beaucoup deviennent fous à cause de la frustration, du confinement et de l’absence de stimulation et de vie sociale normale. Leur seule activité consiste à réaliser des tours absurdes et pénibles sous la menace de la violence du dresseur. »

Le combat pour la cause animale est assez clivant, certains considérant ses adeptes comme des fanatiques, d’autres comprenant au contraire que le système de mise en production des animaux est une industrialisation inacceptable du vivant. Pour mieux connaître l’association Animalsace, vous pouvez lire cette interview : http://alsace-actu.com/interview-animalsace-il-faut-interdire-labattage-en-general

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*