Fermeture de 200 à 300 classes en milieu rural : Blanquer confirme la tendance !
Jérémy Barande / Ecole polytechnique Université Paris-Saclay, via Wikimedia Commons

Fermeture de 200 à 300 classes en milieu rural : Blanquer confirme la tendance !

Fermetures par centaines, mais des ouvertures qui viennent compenser cela. Vu de façon globale, le plan du ministre de l’Éducation paraît tout à fait recevable : dans l’ensemble, les Français ne verront pas le nombre de classes baisser. Mais dans le détail, on se rend compte d’une inégalité accablante. Des centaines de classes seront fermées en milieu rural, tandis que les ouvertures se feront principalement en zones prioritaires (comprendre les banlieues « difficiles »).

Nous l’évoquions à propos du Sundgau, où 14 classes seront fermées ; Blanquer confirme la tendance nationale à pénaliser les Français ruraux au profit de ceux qui habitent dans les « quartiers difficiles ». Les nombreuses contestations de ces fermetures n’ont donc pas été entendues par le gouvernement.

 

Blanquer a toutefois déclaré : « je suis engagé en ce moment dans une politique de reconquête du monde rural, on va créer des internats ruraux », peut-être une solution pour contrebalancer le problème.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*