[Grand Contournement Ouest] Deux mois de prison avec sursis pour des opposants
Manifestation anti-GCO place de la République à Strasbourg

[Grand Contournement Ouest] Deux mois de prison avec sursis pour des opposants

Deux opposants ont été condamnés ce matin par le tribunal correctionnel de Strasbourg à deux mois de prison avec sursis pour s’être enchaînés à une foreuse. L’un deux, étonnamment, écope en plus d’une amende de 500€ et de 1500€ de dommages et intérêts à verser aux sociétés Dodin et Géosoltis pour dégradation des biens. Les deux condamnés ont pourtant fait exactement la même chose, la justice a tranché différemment.

Le procureur avait requis deux mois de prison avec sursis, assortie d’une mise à l’épreuve double : « L’obligation d’indemniser les sociétés dites victimes à hauteur de 8.500 et 9.000 euros et l’interdiction de paraître soit dans le Bas-Rhin soit dans toutes les communes du tracé du GCO pendant cinq ans », indique l’avocat des militants Me François Zind, cité par 20 minutes.

Une cinquantaine de militants anti-GCO étaient réunis ce matin en soutien à ces militants de 26 et 31 ans, devant le tribunal. Reste à savoir si cette condamnation mettra le feu aux poudres ou si elle dissuadera la résistance au projet de Grand Contournement Ouest à Strasbourg.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*