Grand Est : des indemnités en hausse de 12% pour les conseillers du CESER

Grand Est : des indemnités en hausse de 12% pour les conseillers du CESER

Les conseillers du Conseil Économique et Social et Environnemental Régional (CESER) du Grand Est vont avoir une augmentation de leurs indemnités de 12%. En ces temps de restrictions budgétaires, voilà une décision qui peut surprendre. Pourtant, il n’y a plus que 180 conseillers contre seulement 253 auparavant, ce qui fait donc que l’enveloppe globale a baissé de 30%.

Selon le site actu.fr, « Pour un simple conseiller, son indemnité passera de 1 083 à 1 219 euros. Un membre du bureau va recevoir 1 585 euros contre 1 409 aujourd’hui. Quant aux vice-présidents : de 2 059 euros, ils gagneront 2 316 euros ». Sachant qu’un conseiller peut bien évidemment cumuler un autre travail, que son rôle n’est certainement pas une occupation à plein temps. A ce propos, la Croix relève la phrase d’un conseiller communiste (Midi-Pyrénées) : « Le conseil régional, c’est au moins un mi-temps ».

 

Cependant les CESER sont critiqués pour leurs missions : dans la rubrique actualités du site du CESER du Grand Est, on voit seulement 5 publications depuis le 13 décembre 2017, dont une, en écriture inclusive, qui invite simplement à venir assister à l’installation du CESER Grand Est. La Cour des Comptes a pointé du doigt le coût exorbitant de ces structures, simplement chargées de publier des études et des avis sur des sujets variés.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*