Hausse record du nombre d’Allemands détenant un permis de port d’armes
Photo Pixabay

Hausse record du nombre d’Allemands détenant un permis de port d’armes

Les citoyens allemands s’arment. En deux ans, le nombre de permis de port d’armes a quasiment doublé : à peine 300 000 en janvier 2016, plus de 550 000 à la fin de l’année 2017. Les chiffres ont été donnés suite à une demande du groupe des Verts (Die Grünen) au Bundestag. Cette hausse de 85% s’explique selon un armurier allemand par deux phénomènes : « Depuis les attentats du Bataclan à Paris en novembre 2015, une vague d’insécurité a submergé l’Allemagne. »

Insécurité, peur des attentats, les mêmes ressorts sont à l’œuvre en France : après un attentat, les armuriers sont débordés par les demandes. Les stands de tir font le plein depuis quelques temps, puisqu’une licence de tir permet, en France, la détention d’armes.

 

En Allemagne, les armes dites d’alarme rencontrent un fort succès : des pistolets inoffensifs mais qui provoquent une détonation suffisante (130 décibels) pour effrayer les agresseurs et attirer l’attention de la police. C’est une arme de dissuasion (catégorie D en France). Outre les armes, les bombes au poivre ou lacrymogènes rencontrent également un succès remarquable. Le gouvernement allemand s’inquiète de cette hausse, qui selon le ministre de l’Intérieur de la Saxe-Anhalt, Holger Stahlknecht (CDU), « contribuent à l’escalade » de la violence.

On estime à environ 26 millions le nombre d’armes à feu détenues par les Allemands. Celles-ci ne peuvent pas être « portées » au quotidien. Comme en France, il est interdit d’avoir des armes à feu sur soi au quotidien. D’où l’intérêt que trouvent les Allemands à avoir sur eux des armes d’alarme, pour ne pas se sentir démunis en cas d’agression.

Dans une vidéo virale, des femmes allemandes indiquaient que face à l’insécurité, les bombes au poivre et les alarmes de poche étaient devenues courantes dans les sacs à main des femmes.

5 commentaires

  1. Comme d’habitude sur les articles concernant les armes, ce ne sont en aucun cas des permis de PORT d’arme dont il s’agit mais des permis de DETENTION d’arme….

    • En Allemagne, il s’agit de permis de PORT d’armes, qui sont en fait des armes d’alarme. « Schreckschusswaffe » dans la langue de Goethe.

  2. vérifier vos sources et surout contrôler la loi…., les permis de port d’armes n’existe pratiquement pas en Allemagne pour le public , uniquement pour les pistolets d’alarme et c’est souvent une mauvaise idée car si celui qui vous attaque en a une vraie , vous allez juste vous faire descendre. Il faut des vrais permis de port d’armes et pour le moment le seul pays qui a tout juste dans ce domaine c’est les tchèques, eux savent de quoi ils causent et maîtrise leur criminalité.

    • C’est justement ce qui est écrit dans l’article : les permis de port d’armes concernent les armes d’alarme. Pour les Allemands, c’est visiblement un moyen de se défendre qui est plébiscité. Ont-ils raison ou tort, cela ne m’appartient pas…

  3. Desarmont tout les honnêtes citoyen autrement ils risque de blessés les crapules et les assasin.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*