« Je regrette qu’il n’y ait pas eu plus de morts », déclare la compagne de Redouane Lakdim à la police

« Je regrette qu’il n’y ait pas eu plus de morts », déclare la compagne de Redouane Lakdim à la police

La compagne de Redouane Lakdim, âgée de 19 ans, a été mise en garde-à-vue et interrogée par les enquêteurs. Celle-ci a tenu des propos qui ne vont guère dans le sens de l’apaisement : selon LCI, qui a eu l’information, la jeune convertie fichée S aurait déclaré regretter qu’il n’y ait pas eu plus de morts, trouver normal que Daesh venge ses « frères » tombés en Syrie et en Irak, qu’elle cautionne les attentats en France, et aussi qu’elle ne savait rien des projets d’attentat de son compagnon. En ajoutant que si elle avait su, elle ne l’aurait pas dénoncé.

Ce nouvel attentat qui a eu lieu à Trèbes dans l’Aude, et qui a fait 4 morts, restera dans la mémoire des Français. D’abord pour le geste héroïque d’Arnaud Beltrame, le gendarme qui s’est sacrifié en échangeant sa place avec une otage. Tué par Redouane Lakdim, un hommage unanime lui a été rendu. Mais cet attentat restera aussi comme une incursion de l’islamisme au cœur du « quotidien ». En allant faire ses courses, on pensera désormais qu’entre deux rayons de supermarché notre vie peut soudain prendre fin, de façon absurde et violente.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*