La création d’un « Département d’Alsace » ? Un « projet creux » selon Unser Land
Manifestation contre la fusion des régions à Mulhouse en 2014 (Photo : Alsace Actu)

La création d’un « Département d’Alsace » ? Un « projet creux » selon Unser Land

Le nom a été retoqué, suite à un avis défavorable du Conseil d’Etat : il ne s’agira donc pas d’une « Collectivité Européenne d’Alsace » mais d’un simple « Département d’Alsace », issu de la fusion en 2021 du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Cette nouvelle entité ne sera pas une région Alsace, comme c’était le cas avant 2015. Elle aura les prérogatives d’un département ainsi que quelques autres, et sera intégrée à la région Grand Est. Déjà Unser Land indiquait que ce projet était un « enfumage », en octobre dernier.

Pour mieux comprendre les motifs du mécontentement de certains Alsaciens, nous vous invitons à lire notre article explicatif sur le sujet : [Décryptage] La collectivité européenne d’Alsace n’aura pas les compétences de l’Alsace d’avant 2015.

 

Dans un communiqué de presse de ce jour, le parti autonomiste alsacien Unser Land fait part de son mécontentement : « Ce soir, plus personne ne croit à l’enfumage gouvernemental. Avant, le nom ronflant cachait un projet creux. Maintenant, il ne reste plus que le projet creux. » Selon eux la décision gouvernementale ne répond pas aux aspirations d’autonomie des Alsaciens, puisque « les conseils départementaux alsaciens existent depuis maintenant plus de deux siècles, ils n’ont jamais permis d’apporter l’autonomie nécessaire à l’Alsace. »

La sortie de la région Grand Est demeure une demande claire du parti (et de la majorité des Alsaciens), ainsi que la volonté de faire de l’Alsace une véritable collectivité à statut particulier. Si ce projet n’apaise pas le malaise identitaire créé par la création de la région Grand Est en 2015, ce sera un échec pour E.Macron et le gouvernement, qui pensaient satisfaire les demandes des Alsaciens sans bouleverser l’ordre administratif établi.

 

2 commentaires

  1. LANDSTURM EL KREIS STRASSBURG

    Mais qu attendait t on de Paris? Un siecle apres l annexion. toujours le meme mepris et l ignorance des aspirations nationales des alsaciens et des mosellans! Une collectivite a statut particulier ne saurait etre qu une transition vers un retour a un Land souverain emanation d une consultation des populations enracinees de longue date dans la culture rhenane et fiere de son appartenance au Deutschtum. N en deplaise aux thuriferaires tricolores et a leurs relais locaux. nos regards seront toujours fixes a l horizon oppose au leur! Es lebt d heimat! Es lebt s Vaterland!

    • À quand enfin un référendum pour permettre aux Alsaciens et aux Lorrains Germanophones de choisir entre rester rattachés à la France ou être rattachés à l’ Allemagne ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*