La Fondation Université de Strasbourg prône la laïcité extrémiste
Capture d’écran du site https://alumni.unistra.fr/

La Fondation Université de Strasbourg prône la laïcité extrémiste

Une brève d’Aurore Bonnel

« Joyeux temps des fêtes », quel est donc ce souhait qui ne veut rien dire ?

Contrairement au prêtre président de l’Université de Strasbourg, la Fondation du même nom a décidé de supprimer les religions !
Oubliés Noël, l’épiphanie et même Hanoucca…Mixons toutes les fêtes de toutes les religions de manière indifférenciée pour que celles-ci soient définitivement vidées de leur sens et disparaissent.
Un comble pour une fondation qui promeut l’éducation !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*