La ministre des Outre-Mer annonce des mesures d’urgence à Mayotte
Photo Pixabay

La ministre des Outre-Mer annonce des mesures d’urgence à Mayotte

Depuis déjà trois semaines cet archipel est en proie à une grève générale visant à protester contre l’insécurité et l’immigration clandestine. Mayotte connaît en effet une immigration massive depuis plus d’une dizaine d’années. Près de la moitié des insulaires sont de nationalité étrangère et le plus souvent en situation irrégulière. Ces immigrants clandestins, venant en majorité des Comores, sont accusés par les mahorais de vols et de violences. Mais surtout ils veulent que leur enfant naisse sur le territoire de l’île (Mayotte devient département français, le 101ème, en 2011), afin qu’il bénéficie de la nationalité française par droit du sol.

La ministre, Annick Girardin, a évoqué la possibilité de donner à la maternité de Mayotte un statut extraterritorial afin d’empêcher l’abus de droit du sol s’y déroulant actuellement. Des moyens supplémentaires afin d’intercepter les embarcations d’immigrés illégaux ont également été annoncés. Les responsables locaux du mouvement de protestation n’ont pas été convaincus par ces mesures, déclarant que celles ci ne résoudront rien sur le long terme.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*