La présidentielle autrichienne reportée de 6 à 8 semaines?

La présidentielle autrichienne reportée de 6 à 8 semaines?

Nouvel épisode dans le feuilleton de l’élection présidentielle autrichienne, dont le renouvellement du deuxième tour est prévu pour le 2 octobre prochain.

Des enveloppes qui ne collent pas!

Le « premier » second tour, qui avait eu lieu le 22 mai 2016, avait vu la victoire extrêmement serrée (50,35% des suffrages) du candidat écologiste indépendant Alexander Van der Bellen face au candidat du parti patriote FPÖ Norbert Hofer. Cette victoire n’avait été rendue possible qu’au terme du dépouillement des votes par correspondance. Toutefois, de larges irrégularités dans les méthodes de dépouillement de ces votes par correspondance avaient amené à l’annulation du scrutin, fait inédit en Autriche.

Toutefois, une annonce effectuée par le ministre de l’Intérieur ce vendredi 9 septembre 2016 laisse envisager le report du scrutin prévu le 2 octobre.

Un certain nombre de défauts (l’étiquette des enveloppes ne collent pas ou se décollent par après) ont été constatées sur des bulletins de vote par correspondance déjà distribués et le ministère de l’Intérieur évalue actuellement l’impact du problème qui semble néanmoins non négligeable.

«Si un déroulement conforme de l’élection n’est pas possible à cause d’un défaut de production, il est de mon devoir, en tant que supérieur hiérarchique de la commission électorale, d’envisager au plus tôt le report [de l’élection]…» a fait savoir le ministre de l’Intérieur Wolfgang Sobotka (ÖVP) dans un communiqué ce matin (Source : ORF)

Le problème juridique reste toutefois qu’aucune disposition légale ne permet le report de l’élection (ce qui pourrait amener à l’invalidation future d’un scrutin décalé), tandis que des votes par correspondance non valables pourraient aussi amener à une contestation du résultat futur de l’élection.

Une volonté d’empêcher la victoire de Norbert Hofer ?

L’annonce de ce possible report intervient alors que le candidat du FPÖ caracole en tête des sondages (environ 53% des intentions de vote) et que son élection pourrait constituer un séisme politique à l’échelle de l’Autriche mais aussi de l’Europe. Les soupçons de manipulation du vote des Autrichiens en mai a semble-t-il déplu à une part significative de l’opinion publique autrichienne, et ce en faveur du candidat de l’opposition.

Selon le Président du FPÖ Heinz-Christian Strache, « un report de l’élection serait le prochain scandale démocratique […] À peine un candidat de l’opposition nationale-libérale comme Norbert Hofer a la chance probable de contrôler le cartel de pouvoir des socialistes, chrétiens-démocrates et des verts, que l’on viole massivement la loi, de sorte que la Cour Constitutionnelle a dû annuler l’élection […] Désormais, la nouvelle échéance électorale du 2 octobre est remise en cause par le gouvernement et les soutien de van der Bellen […] Le système entreprend manifestement tout pour empêcher Norbert Hofer d’être élu président le 2 octobre. […] Un report de l’élection n’est en tous les cas pas prévu par la loi ».

Un report en novembre?

La saga de la présidentielle autrichienne ne s’arrêtera donc peut-être pas le 3 octobre 2016, et connaîtra peut-être une nouvelle saison. Selon le journal Die Presse, l’élection pourrait avoir lieu le 13, 20 ou 27 novembre, soit un report de 6 à 8 semaines. Une décision pourrait être annoncée le lundi 12 septembre.

3 commentaires

  1. Comment il s’appelle déjà le troisième âge? Norbert Hofer remportera cette élection comme il l’a remportée la première fois, comme ça été truqué il faut la refaire.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*