Le leader identitaire autrichien Martin Sellner expulsé du Royaume-Uni
Martin Sellner durant l'opération "Defend Europe" (Photo : Facebook)

Le leader identitaire autrichien Martin Sellner expulsé du Royaume-Uni

Grande-Bretagne – Martin Sellner, le porte-parole du mouvement identitaire en Autriche, a été arrêté à l’aéroport de Londres-Luton. Il aurait dû tenir un discours ce dimanche à Hyde Park sur le thème de la liberté d’opinion.

Martin Sellner, 29 ans, s’est fait un nom avec sa participation dans l’opération « Defend Europe », lorsque des militaires identitaires européens avaient patrouillé l’été dernier dans la Mer Méditerranée pour mettre à jour l’action de passeurs de migrants des ONG. Il est la figure majeure de cette mouvance dans les pays germanophones.

« Le fait que le Royaume-Uni ouvre ses frontières aux migrants mais les ferment en même temps aux opinions critiques, ne fait qu’amplifier la majorité silencieuse en désaccord avec cette politique de la part du gouvernement, » a déclaré Sellner sur son compte Facebook au sujet de cette interdiction d’entrée sur le territoire britannique.

Selon la « Tagesstimme », M. Sellner se trouverait actuellement dans un centre de rétention. Il y serait détenu en compagnie de délinquants attendant leur expulsion. Les autorités d’immigration britanniques ont justifié l’arrestation du jeune leader identitaire par le fait de voir en lui le représentant d’un « groupe d’extrême-droite ». On aurait appris qu’il avait l’intention de prendre la parole à Hyde Park au sujet de l’arrêt de l’immigration de masse et de l’islamisation et on s’attendait à ce qu’il « suscite la haine raciale ».

Les Identitaires britanniques ont commenté l’arrestation comme une « attaques manifeste contre la liberté d‘opinion ». Le mouvement Generation Identity a condamné les faits dans  un communiqué de presse :

« Il s’agit d’une attaque manifeste contre notre droit à la libre expression. Comment le gouvernement britannique peut-il prétendre respecter la liberté d’opinion s’il refuse l’entrée sur le territoire [britannique] de quelqu’un qui souhaite justement parler de ce sujet ? »

La manifestation prévue au Speakers’ Corner aura néanmoins lieu, et des militants entendent y lire le discours que Sellner avait l’intention d’y tenir.

Sources : Tagesstimme, Journalistenwatch, Standard

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*