Le whisky Meyer’s médaillé d’or au salon de l’agriculture : la folle ascension des whiskys alsaciens
Photo Pixabay

Le whisky Meyer’s médaillé d’or au salon de l’agriculture : la folle ascension des whiskys alsaciens

Il y a une vingtaine d’années, on vous aurait ri au nez si vous aviez l’idée d’un whisky alsacien. Aujourd’hui, les producteurs se multiplient, pour le meilleur et pour le pire. La distillerie Meyer’s (Hohwart) a reçu une médaille d’or au salon de l’agriculture pour son whisky pur malt alsacien. La distillerie Lehmann a aussi été récompensée pour son whisky.

Meyer, Hagmeyer, Hepp, Lehmann, Mersiol… Le nombre de distilleries alsaciennes proposant du whisky s’agrandit d’année en année. Née dans les années 2000, l’idée de faire du whisky alsacien a donc fait son chemin. La distillerie Meyer en produit désormais 60 000 litres par an ! Ces médailles récompensent un travail de longue haleine.

A rebours du succès des whiskys, le marché de l’eau-de-vie perd rapidement de la vitesse. « Globalement, les eaux-de-vie sont achetées par des gens âgés. Les whiskys intéressent une clientèle plus jeune, et on en achète aussi beaucoup pour faire des cadeaux » nous dit une employée d’une boutique de spiritueux de Ribeauvillé. Pourtant, on peut très bien s’accommoder des deux : whisky en apéritif et eau-de-vie en digestif !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*