L’équipement de la vieille usine de France saboté par la direction
By Ray9 (Own work) [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

L’équipement de la vieille usine de France saboté par la direction

La plus vieille usine de France, fondée en 1452, a été mise aux enchères mardi. L’histoire s’est déroulée dans la petite commune vosgienne de Docelles, qui compte un millier d’habitants. La papeterie, était propriété d’un groupe finlandais qui a décidé de sa fermeture en 2013. Avant la vente, la direction de cette usine a saboté les machines afin que la concurrence ne puisse les racheter. Cette décision a scandalisé les anciens ouvriers de l’usine. Les machines vaudront donc le prix de la ferraille, puisqu’elles sont désormais inutilisables.

C’est un immense gâchis pour les ouvriers. Ceux-ci sont d’autant plus choqués que lors de la fermeture rien n’avait été fait pour faciliter une reprise de l’usine. Toutes les offres de rachat avaient été écartées à l’époque, notamment celles menées par d’anciens salariés de l’usine. Ce sont donc 160 personnes qui perdent à la fois leur travail et les outils associés à celui-ci.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*