Les Alsaciens fiers de leurs marchés de Noël authentiques
Pain d'épices artisanal vendu au marché de Noël - By Rama (Own work) [CeCILL (http://www.cecill.info/licences/Licence_CeCILL_V2-en.html) or CC BY-SA 2.0 fr (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/deed.en)], via Wikimedia Commons

Les Alsaciens fiers de leurs marchés de Noël authentiques

En plein bras de fer entre la mairie de Paris et Marcel Campion pour l’installation d’un marché de Noël dans la capitale, les Alsaciens montent au créneau sur les réseaux sociaux. En cause : les produits de mauvaise qualité souvent fabriqués à l’étranger qui y étaient vendus les années précédentes.

twitt2

Les marchés de Noël dans les pays germaniques datent du XVème siècle, celui de Strasbourg a débuté en 1570. C’est cette longue tradition qui a depuis essaimé dans la plupart des grandes villes de France. Toutefois, on n’y retrouve plus le caractère local, les artisans du coin et les spécialités gastronomiques. Churros, beignets, figurines « made in China » sont omniprésents.

twitt11

On peut donc voir depuis quelques jours un déferlement de tweets hostiles à ce côté « hors-sol » de ces pseudo-marchés de Noël, et invitant à venir découvrir ce que peut être un « véritable » marché de Noël, en Alsace bien sûr.

twitt4

Par delà l’anecdote, il est révélateur de remarquer l’attachement populaire au caractère authentique du marché de Noël, ce qui explique le succès des marchés de village, alors que celui de Strasbourg prend dangereusement la voie parisienne, avec beaucoup plus de stands où fleurissent les mêmes produits de mauvaise qualité. Heureusement il reste toujours de véritables artisans locaux, avec le pain d’épices par exemple. Avec le retour de l’arche du Christkindelsmärik, Noël retrouve même à Strasbourg une signification religieuse…

twitt3

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*