Les retraités ont voté à 75% pour Macron. Aujourd’hui, en Alsace et dans toute la France, ils défilent contre sa politique
Photo Pixabay

Les retraités ont voté à 75% pour Macron. Aujourd’hui, en Alsace et dans toute la France, ils défilent contre sa politique

C’est à n’y rien comprendre. Trois manifestations ont eu lieu aujourd’hui dans les trois villes les plus peuplées d’Alsace. Les retraités, qui dénoncent la baisse de leurs pensions, étaient 2000 à Strasbourg, 1000 à Mulhouse et 600 à Colmar. Pourtant, les retraités étaient les plus fervents électeurs d’Emmanuel Macron.

Une politique peu favorable aux retraités

La politique du nouveau président de la République n’est en effet pas très favorable aux retraités : la hausse de la CSG (contribution sociale généralisée) de 1,7% pour 60% des retraités leur a fait perdre du pouvoir d’achat. Selon E.Macron, il s’agit de demander un effort à ceux qui ont toujours connu le plein emploi pour « aider les jeunes actifs », pour qui les Trente Glorieuses ne sont qu’un souvenir de cours d’histoire.

Pour donner un chiffre plus parlant : la CSG est passée en janvier de 6,6 % à 8,3 % des pensions, soit pour une retraite à 1184€ par mois 25€ en moins. 300€ par an donc, ce qui commence à faire une somme conséquente.

Les retraités sont les meilleurs électeurs de Macron

Pourtant, en élisant un candidat « jeune et dynamique », ce genre de mesure était à prévoir. Les 60-69 ans ont voté à 70% pour le candidat de La République en marche, ce chiffre atteint même les 78% pour les plus de 70 ans. Un véritable plébiscite des retraités, alors que les 35-49 ans n’ont voté qu’à 57% pour Macron. Celui-ci explique plus en détail les nouveaux prélèvements sur les retraités, ainsi que le système français des retraites.

Un jeune Alsacien nous déclare « si l’argent n’est pas pris chez eux, il devra l’être chez les jeunes qui travaillent et se font déjà ponctionner, mais ça ces retraités s’en moquent. Les retraités gagnent en moyenne plus que les moins de 35 ans qui eux travaillent, c’est inadmissible. » Le système des retraites va-t-il devoir être repensé de fond en comble ? Voilà une question qui risque d’être brûlante d’actualité dans quelques années.

Un commentaire

  1. Nous avons bien été ponctionnés nous, au prorata de notre salaire, nous ne sommes pas aller piocher dans la poche de nos aînés et surtout nous n’avions pas peur de faire des heures. Maintenant il faut faire moins d’heures et gagner plus. Il ne faut pas s’étonner que le bateau coule.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*