L’œnotourisme, une chance pour l’Alsace ?

L’œnotourisme, une chance pour l’Alsace ?

L’Alsace produit chaque année environ 100 millions de litres de vins grâce à ses 15000 hectares de vignoble. Les cépages les plus connus de la région sont bien évidemment le Gewurtztraminer et le Riesling, ainsi que le pinot gris. Des vins blancs principalement, mais aussi des vins rouges et exceptionnellement du rosé. Du vin nouveau aux vendanges tardives, l’Alsace a donc tout une palette vinicole à proposer au monde.

L’œnotourisme, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit simplement du tourisme du vin, c’est-à-dire lorsque des personnes viennent découvrir la région pour son vin. Avec la célèbre route du vin, qui s’étale de Marlenheim au Nord jusqu’à Thann au Sud, l’Alsace semble déjà bien pourvue en la matière. Notamment avec un nombre conséquent de caves ouvertes au public, qui peutvenir déguster, et pourquoi pas voir les vignes.

Toutefois, le Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace (Civa) souhaite développer l’œnotourisme dans la région. Une commission va être créée pour valoriser cette forme de tourisme. L’idée est de créer des prestations payantes pour les touristes souhaitant découvrir le vignoble et les vins alsaciens, afin de professionnaliser le domaine. Cela profiterait évidemment à toute la filière. Visites et dégustations au programme, pourquoi pas intégrées dans des circuits gastronomiques. L’œnotourisme appelle aussi à améliorer l’export, notamment pour les touristes qui voudraient retrouver ces vins chez eux, après un séjour en Alsace.

La filière vinicole se porte plutôt bien en Alsace, cette initiative permettrait de conforter cette situation.

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*