Strasbourg – L’Université contre l’information libre ?

Strasbourg – L’Université contre l’information libre ?

L’Université part en guerre contre les « Fake News ». Des conférences seront données sur plusieurs sujets afin de « démêler le vrai du faux » dans des sujets d’actualité comme la loi Travail ou la légitimité des ordonnances. Une tribune donnée à Arnaud Schmitt.

La dictature des chiffres

Cette initiative n’est pas approuvée par tout le monde. En comptant s’appuyer sur des chiffres pour atteindre un niveau de neutralité maximal, les professeurs trahissent une pensée dépassée. En effet, les chiffres eux-mêmes ne sont-ils pas contestables ? Les données ne se contredisent-elles jamais ? De plus, comment penser qu’un intervenant, avec ses idées politiques, sera objectif dans son traitement des chiffres et des données ?

Les chiffres offrent parfois une vision partielle et erronée de la situation. Lorsque que 250 demandeurs d’asile s’installent dans un village d’Alsace, c’est une goutte d’eau par rapport à la population alsacienne. Ainsi un professeur de l’Université pourra dire que cette arrivée constitue une hausse de 0.000125% de la population, soit un chiffre négligeable. Mais pour les habitants d’un village comme Mertzwiller ou Ferrette, cette arrivée change leur vie. Cela, aucun chiffre ne peut le traduire, et pourtant cette réalité existe. Nous croyons donc qu’il n’y a pas une vision parfaitement véritable et complète, mais plusieurs qui se recoupent et se contredisent et donnent ainsi un aperçu global de la vérité.

Alsace-Actu, l'information alternative en Alsace.

Alsace-Actu, l’information alternative en Alsace.

La pluralité de l’information est salutaire 

Revenir à la source de l’information est cependant louable. Le but est de faire comprendre aux gens que derrière une information se cache une interprétation d’éléments factuels, ceux-ci étant souvent en accès libre. Par exemple le classement PISA sur l’éducation des enfants, qui sort chaque année, est disponible. Mais bien souvent seule une fraction filtre jusqu’à nous. Les interprétations des journalistes peuvent travestir l’information première. L’Université conseille donc à juste titre de tenter de retrouver l’information brute. Mais ils oublient en cela que toute information est, comme l’étymologie in-formare nous l’indique, une mise en forme du réelle, forcément subjective. Les médias ne sont qu’une étape supplémentaire entre le réel et le lecteur.

Le but d’Alsace-Actu est donc de proposer cette pluralité dans l’information, d’offrir à tous les lecteurs une vision du réel, parfois différente des médias traditionnels, parfois similaire. De fait nous sommes une concurrence pour les médias traditionnels, et nous voyons cette lutte contre les fake news une lutte contre une démocratisation de l’information. C’est un ultime mouvement de défense des médias dépassés par la vague puissante propulsée par Internet.

Ainsi nous souhaitons que la démocratisation du secteur de l’information se poursuive. Nos informations sont sourcées et fiables, nous avons un niveau d’exigence professionnel. C’est maintenant à vous de choisir.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*