Männlich, Weiblich et… Divers/Inter. Un troisième sexe autorisé par la loi en Allemagne ?
By Barcex (Gay Pride Madrid 2013 Uploaded by Fæ) [CC BY-SA 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons

Männlich, Weiblich et… Divers/Inter. Un troisième sexe autorisé par la loi en Allemagne ?

Alors que la France avait rejeté en mai dernier la mention « sexe neutre », il y aura bien une troisième case en Allemagne sur les documents administratifs. La Cour Constitutionnelle allemande de Karlsruhe, plus haute juridiction du pays, a décidé d’inscrire une troisième possibilité de « définition positive du sexe » dans les registres de naissance. « Inter » ou « Divers » devrait donc apparaître à côté de « Männlich » (masculin) et « Weiblich » (féminin).

Il s’agit d’abord de répondre à une demande de « traitement égal des personnes intersexuelles », c’est-à-dire, selon la définition des Nations Unies, les personnes « nées avec des caractéristiques sexuelles qui ne correspondent pas aux définitions typiques de « mâle » et « femelle ». »

Ces personnes présentent notamment des différences chromosomiques ou hormonales. Toutefois ce troisième sexe est présenté comme une victoire pour les LGBT, sachant que l’Allemagne serait le premier pays européen à reconnaitre un « troisième genre ». Nul doute que les personnes transsexuelles vont tenter d’obtenir une reconnaissance officielle de leur statut sur cette base.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*