Merkel et Macron main dans la main à la COP23

Merkel et Macron main dans la main à la COP23

La conférence climat des Nations Unies est terminée depuis vendredi. D’une durée d’une dizaine de jours, elle avait pour objectif de concrétiser les engagements pris à Paris pour la COP21. Elle avait lieu à Bonn en Allemagne. Mercredi elle était entrée dans sa seconde phase, caractérisée par la venue de nombreux chefs d’État et de gouvernement.

Les premiers à prendre la parole ont été Emmanuel Macron et Angela Merkel. Sans surprise, les deux dirigeants ont eu un discours similaire. Ils ont notamment annoncé que les pays européens compenseraient la perte financière engendrée par l’arrêt de financement des États-Unis.

La France ne s’est par contre pas engagée davantage sur son retrait du nucléaire, tout comme l’Allemagne n’a pas abandonné son recours au charbon, la plus polluante des énergies fossiles. A défaut d’avoir permis de trouver une solution écologique, la COP23 a relancé le couple franco-allemand.

Nicolas Hulot, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, a indiqué que la réduction du nucléaire à 50% du mix énergétique ne pourrait être réalisée d’ici 2025 comme annoncé, mais plutôt vers 2030-2035.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*