Le migrant Hussein Khavar accusé de meurtre avoue avoir menti

Le migrant Hussein Khavar accusé de meurtre avoue avoir menti

Alsace Actu évoquait ce sinistre meurtre commis par un migrant afghan  dans un article détaillé à la fin du mois d’août. Hussein Khavar, si c’est bien là sa réelle identité, est jugé pour meurtre et viol de la jeune Maria Ladenburger, alors étudiante en médecine de 19 ans.

Nouveau rebondissement : le meurtrier a avoué au premier jour de son procès, le 5 septembre 2017, qu’il avait menti sur son âge. Il avait déclaré avoir 16 ans au moment des faits (octobre 2016), alors qu’il en avait en réalité 22. Il s’est expliqué à la barre en disant  « J’ai beaucoup de problèmes», et en racontant son périple depuis l’Afghanistan.

Un meurtre sordide, accompagné de plusieurs viols : cette scène affreuse s’est déroulée à 30 min de Colmar, à Fribourg-en-Brisgau. Hussein Khavar a déjà été condamné à 10 ans de prison pour un meurtre en Grèce en mai 2013, mais avait été libéré pour bonne conduite au bout de 2 ans. Les audiences vont continuer jusqu’à mi-novembre.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*