Nigel Farage : « Je n’aime pas le Parlement Européen, mais Strasbourg me manquera »

Nigel Farage : « Je n’aime pas le Parlement Européen, mais Strasbourg me manquera »

Dans un entretien donné à TV Libertés, l’eurodéputé et charismatique figure du Brexit Nigel Farage a affirmé que selon lui le Brexit marquerait le début de la fin pour l’Union Européenne telle qu’elle existe actuellement.

Le célèbre tribun, connu pour ses interventions au Parlement Européen, a également affirmé qu’il n’était pas triste de quitter en 2019 le Parlement où il siège depuis 1999, mais que la ville de Strasbourg (siège des sessions plénières du Parlement) lui manquerait.

Depuis le vote du Brexit en juin 2016, Nigel Farage a renoncé à la présidence de son parti UKIP. Il reste toutefois député européen et président du groupe eurosceptique EFDD au Parlement Européen, et continue de prendre position sur les sujets de la vie publique, en animant notamment une émission de radio quotidienne.

En principe, la sortie de l’Union Européenne du Royaume-Uni devrait intervenir d’ici 2019, date à laquelle se tiendront les prochaines élections européennes. Il ne devrait donc plus y avoir d’eurodéputés britanniques lors de cette nouvelle mandature.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*