Patrimoine d’Alsace : un appel au don pour réhabiliter les châteaux-forts
Château d'Ottrott - By Francois Schnell from Strasbourg, France (Flickr) [CC BY 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

Patrimoine d’Alsace : un appel au don pour réhabiliter les châteaux-forts

Le massif Vosgien et la plaine Alsacienne sont parsemés de châteaux-forts, plus ou moins en ruines. Des associations se battent pour restaurer certains monuments, pour conserver ce qui tient encore debout. Pour le vieux château du Guirbaden, à Mollkirch, qui existait déjà en 1137, une association de sauvegarde a été créée. Vous pouvez voir en randonnant des bénévoles à l’œuvre pour faire revivre ce site somptueux.

Aujourd’hui, « Les associations des amis des châteaux d’Ottrott  situés au pied du mont Saint Odile  et  Pro Hugstein  situé entre Buhl et  Guebwiller se sont constituées pour entretenir, consolider et animer ces châteaux forts en ruine, témoignages de l’histoire de l’Alsace médiévale. Elles souhaitent réaliser en 2018  certains travaux pour continuer ou permettre à terme d’accéder librement à ces sites en toute sécurité. », peut-on lire sur la page d’appel au dons.

Château de Hugstein - Par Fred Schaerli (Travail personnel) [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Château de Hugstein – Par Fred Schaerli (Travail personnel) [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Il faut savoir que l’accès au château d’Ottrott est pour l’instant interdit, et ces travaux permettraient d’ouvrir à nouveau le site, pour le plus grand bonheur des promeneurs. C’est un moyen simple et efficace de récolter les dons que souhaitent faire les amoureux des vieilles pierres : 11 830€ ont déjà été récoltés, et l’AG2R la Mondiale a promis de doubler le don final (jusqu’à 10 000€). Des dizaines de contributeurs ont permis d’arriver à ce montant. Il reste 19 jours pour donner.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*