Pétition : « Pour que l’Alsace retrouve une institution politique propre »

Pétition : « Pour que l’Alsace retrouve une institution politique propre »

L’Initiative Citoyenne Alsacienne 2010 de Pierre Klein lance une pétition sur son site Internet :

Pour que l’Alsace retrouve une institution politique propre

Le 1er janvier 2016 l’Alsace perdra son Conseil régional. Nous avons appelé dès le mois d’avril 2014 au respect de l’entité Alsace dans son espace actuel. La suite est connue. L’Alsace ne constituera plus une Collectivité régionale. Malgré les faibles pouvoirs et moyens dont elle disposait, cette dernière va nous manquer avant tout parce qu’elle conférait à l’Alsace une existence politique et lui donnait corps. Nous le déplorons fortement. Nous nous sommes indignés du sort fait à l’Alsace et avons développé nos arguments.
Le processus de fusion entre l’Alsace, la Champagne-Ardenne et la Lorraine est engagé. Mais nous ne nous résignons pas. Mettons à profit ce que la réforme a provoqué, à savoir un débat qui traverse actuellement la société alsacienne et une renaissance d’une revendication alsacienne, pour obtenir pour l’Alsace une institution politique propre, mais avec des pouvoirs et des moyens accrus.
Ce que la loi a fait, elle peut le défaire. Ce que la loi a mal fait, elle peut le faire en mieux ! Rappelons que comme l’Alsace, les électeurs Corses avaient rejeté par referendum la création d’un Conseil unique. Or un tel Conseil regroupant la Collectivité territoriale de Corse et les deux Conseils départementaux de Corse va être créé par la loi. Rappelons que considéré dans sa globalité le corps électoral alsacien a approuvé la réforme proposée en 2013 avec une majorité de 57 %. Si donc une loi prévoyait pour l’Alsace ce qu’elle fait pour la Corse, elle serait accueillie très favorablement en Alsace.
A nous citoyens d’Alsace d’engager ce combat en faisant d’une part apparaître une très forte demande citoyenne et d’autre part en obtenant de la classe politique alsacienne qu’elle le mène au sein du Parlement.

Je soussigné souscris à l’appel lancé par l’ICA et demande qu’au travers d’une loi, l’Alsace retrouve rapidement une institution politique propre dans le cadre de l’expérimentation permise par la Constitution. Cette institution politique propre devra bénéficier des pouvoirs et moyens suffisants lui permettant de gérer au mieux et au plus près les besoins et les intérêts alsaciens au sein de la République.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*