Recrudescence des cambriolages : erreurs à éviter, astuces simples et peu coûteuses
Les cambrioleurs sévissent aussi à la campagne

Recrudescence des cambriolages : erreurs à éviter, astuces simples et peu coûteuses

Nous vous proposons, en rapport avec l’actualité récente, un article pratique au sujet du cambriolage : erreurs à éviter, astuces, exemples…etc. Cet article a été réalisé en partenariat avec le site Kamouflages, qui pour l’occasion vous offre une réduction de 15% sur tous les articles du site www.kamouflages.com ; tapez « Alsaceactu » pour l’obtenir juste avant le règlement, promotion valide entre le 28 janvier et le 3 février.

Les erreurs à éviter

Aujourd’hui la notion de cambriolage est multiple , le voleur a plusieurs solutions pour arriver à ses fins. Soit il pénètre de jour en l’absence des occupants en ayant relevé leurs habitudes, vérifié l’absence de systèmes de dissuasion ou bien l’inefficacité ou même la possibilité de les mettre hors service. Soit il peut également décider de frapper au moment où les occupants sont présents dans leur maison , on appelle cela couramment un « home jacking »: généralement violent mais les sanctions encourues par leurs auteurs leur semblent secondaires par rapport au gain espéré. Or ces « home-jacking » sont souvent l’occasion de brutalités vis-à-vis des victimes notamment pour les obliger à ouvrir un coffre-fort, à donner une combinaison etc…

Dans tous les cas de figure, la première erreur à ne pas commettre est sans doute de ne pas vouloir soi-même contrôler les moyens de sa sécurité et celle de sa famille, et de la laisser à des systèmes tellement sophistiqués, qu’il n’est pas sûr que tous les membres de la famille en soient familiers et donc sachent la mettre en pratique. L’internet, l’électronique sont des instruments certes efficaces mais fragiles, une simple panne d’électricité ou de réseau et votre système peut être mis en défaut, d’autre part rien ne remplacera votre propre investissement personnel dans la définition de vos besoins.

Voici par exemple quelques erreurs fatales :

Laisser votre poubelle à l’extérieur hors des jours de passage des éboueurs donnera une indication d’absence puisque ‘elle sera la seule à être positionnée à l’exterieur.

indiquer à des amis sur facebook que vous allez en vacances.

Montrer des photos de l’intérieur de votre maison et de son mobilier ou même de votre femme avec des bijoux etc…

Laisser entrer de vagues connaissances de vos enfants sans les avoir contrôlées préalablement.

Laisser un répondeur avec un message d’absence (mieux vaut un renvoi d’appel sur votre portable)

Par ailleurs, ne laissez jamais des outils ou équipements à l’extérieur de votre maison, les voleurs imagineront que vous êtes négligent.

Ce qui importe tout d’abord c‘est que vous réfléchissiez bien au niveau de sécurité que vous souhaitez pour vous et votre famille en fonction de ce que vous possédez et de votre environnement et de faire ensuite une check list des points névralgiques de votre maison, par exemple en vous mettant dans la peau d’un cambrioleur.

La surveillance à distance et par caméra, une coûteuse inutilité ?

A quoi peut bien servir une camera si l’intrus est habillé d’une cagoule ? Peut-elle empêcher que vous soyez volé ? Sauf à reconnaître le voleur… Elles peuvent bien sûr être efficaces et assurer leur rôle qui est de filmer l’intrusion d’un cambrioleur chez vous mais ont elles suffisamment d’efficacité pour l’en dissuader. Comme vous le savez , ces cameras sont utilisées deux manières soit par des sociétés spécialisées qui ont un Central qui recevra l’information et décidera ou non d’envoyer une équipe , cela peut prendre du temps ou pas et cela empêchera-t’il réellement le cambriolage ?

Encore une fois c’est le temps et la nature de la réaction de ceux – voisins , police ou équipe de surveillance qui vont être informés de la tentative de cambriolage qui vous importe, de plus les cambrioleurs ont pris pour habitude de se dissimuler par des cagoule, votre camera ne pourra même pas être utilisée comme preuve si tant est qu’elle puisse être recevable au vu de la législation d’aujourd’hui. Les pannes peuvent également être le problème de ce type d’équipement, le sociétés qui vendent ces équipements sont bien sûr généralement sérieuses , mais comment peuvent-elles vous garantir que vous ne serez pas cambriolé? D’autre part vous pouvez vous même acheter et disposer ces cameras selon votre propre schéma , il vous faudra par contre être en mesure de répondre vous même à la menace soit en appelant la police soit en vous protégeant vous-même selon les lois en vigueur, qui seront évoquées plus loin.

Souvent on pense qu’un système d’alarme sophistiqué va « vous éviter un cambriolage » , mais ce n’est pas le système lui même qui vous l’évite c’est le fait que le malfaiteur va croire ou non en la rapidité de réaction de ceux qui peuvent l’empêcher (policiers ou agents de sécurité). Le but n’est pas de constater que l’alarme a bien fonctionné alors que le cambriolage a eu lieu mais bien de dissuader le cambrioleur d’en commettre un. A cet effet le temps de réaction de la police est-il suffisant , celui d’une éventuelle équipe de surveillance est-il rapide , leur intervention est-elle décisive ? La question se pose donc en ces termes, si l’on n’est pas prudent et qu’on laisse un système automatisé gérer et éventuellement pallier vos imprudences, il est à craindre que votre protection soit en danger et cela d’autant plus en cas de « home jacking ».

Des solutions simples à la portée de tous

Que faire ? Vous mettre d’abord dans la peau d’un cambrioleur pour étudier les failles de votre résidence puis une fois ces points relevés, réunir votre famille pour donner quelques principes simples concernant :

– L’utilisation des réseaux sociaux et ce qui est à proscrire : Attention aux messages d’absence, voyage ou vacances que vous partagez sur internet notamment sur les réseaux sociaux car vous ne savez pas qui va lire cette information, n’importe qui pourrait donc entrer par effraction dans votre maison sans être dérangé, puisque vous avez confirmé à tout le monde que vous n’y étiez pas.

L’accès à la maison pour les personnes étrangères même considérées comme « amies » en effet ne laissez pas entrer chez vous des personnes que vous ne connaissez pas. Restez fidèle à votre plan de sécurité, cela même s’il semble que la personne dispose de véritables raisons pour désirer entrer chez vous car il se peut que cette personne veuille seulement voir si vous disposez d’un équipement particulier de sécurité intérieure.

Le rangement éventuel des clés dans des cachettes et les procédures en cas d’absence. Si vous devez laisser un double de clé à l’extérieur de votre maison faites en sorte qu’elle soit ou protégée ou camouflée (voir notre sélection de coffres ou de caches exclusives Kamouflages). Attention de nombreux criminels connaissent les endroits habituels où les personnes laissent leurs clés.

Autres conseils :

– Regardez bien où se trouvent les charnières de votre porte ! Si elles sont à l’extérieur de votre maison, vous devrez les faire déplacer à l’intérieur. Disposer de charnières à l’extérieur est le meilleur moyen pour un intrus de pénétrer dans votre maison. Tout ce qu’il aura à faire, c’est de faire tomber la goupille de la charnière….

– Vous devez vous assurer que le garage connecté à votre foyer est sûr. Il est possible qu’un intrus s’introduise dans le garage puis arrive à se rendre dans votre maison. Pour cela il existe des solutions , notamment par la mise en oeuvre d’un outil tel que des kit antivol pour porte de garage qui l’empêcheront de s’ouvrir ou ralentiront la progression du voleur sachant que son ennemi principal est le temps.

L’essentiel c’est que vous vous sentiez en sécurité. Vous pouvez avoir recours à une société, mais alors sachez que vous placez votre maison sous la responsabilité de personnes extérieures. Si vous souhaitez contrôler par vous même votre propre sécurité vous pouvez vous munir de systèmes individuels sur vos portes extérieures ou même intérieures qui agissent par vibration ou par magnétisme et bien entendu de la même façon également sur vos fenêtres. Il existe en effet des solutions d’alarmes toutes simples et peu coûteuses. Des solutions simples car trop souvent la complexité devient l’ennemie de la fonctionnalité, vous en trouverez ici : https://www.kamouflages.com/collections/dissuasion

Préparation et Dissuasion sont les mots à retenir

Ces solutions sont « autonomes » (batterie plutôt que réseau électrique) et utilisables rapidement, soit c’est vous qui l’actionnez (alarmes panique) soit c’est le cambrioleur indirectement (alarmes par vibration , magnétiques). Cette alarme comme toutes les alarmes dissuadera …ou non le cambrioleur, mais vous pouvez également vous prémunir en utilisant des systèmes de blocage de porte, tout ce qui fera perdre du temps à votre cambrioleur est en votre faveur car il sait qu’il a un temps relativement limité pour son effraction. Gardez à l’esprit que les alarmes sont essentiellement dissuasives, pour empêcher des intrus de pénétrer dans votre domicile il existe des dispositifs qui permettent notamment de bloquer vos portes ou vos fenêtres qu’elles soient coulissantes ou battantes.

Maintenant il faut aussi considérer que si le cambrioleur a pu entrer chez vous en votre absence ou votre présence , il reste au moins à éviter que le vol soit important. Vous pouvez avoir un coffre fort chez vous mais plus il est volumineux plus il renforcera la détermination des voleurs surtout s’ils peuvent vous faire avouer rapidement sa combinaison.

Pourtant et si la violence devait être utilisée, il faudra conserver ce coffre fort éventuellement comme leurre afin de satisfaire vos intrus avec quelques billets en rapport avec vos signes extérieurs de richesse, attention un appartement de 120 M2 à Neuilly avec un coffre-fort contenant 200 euros ne fera qu’augmenter leur suspicion. La quasi-totalité de vos valeurs, surtout si vous avez décidé de rapatrier des liquidités de votre banque, peut donc être dissimulée dans des caches anonymes à l’intérieur ou même à l’extérieur de votre maison. Un exemple sur le site https://www.kamouflages.com/ collections/planques-1/products/etageres-coffre-fort-rfid-nuance-noyer donne à cet égard de nombreuses solutions comme celle-ci (voir la video dans le descriptif).

Le nombre élevé de ce type de solutions est la garantie que les cambrioleurs ne pourront jamais imaginer contrôler tous les endroits en même temps.

En dernier lieu il existe des solutions supplémentaires : elles sont coûteuses mais très efficaces ce sont les fameuses « panic room »: Avoir une panic room c’est dissimuler et rendre quasi inviolable une pièce de taille variable dans lequel on veut se cacher et cacher ses valeurs contre les attaques ou les cambriolages. Elle peut être soit aménagée dans une pièce existante à l’aide de systèmes de porte blindée et des cloisons anti-balistiques cachées, soit spécifiquement prévue à la construction. Kamouflages, notre société partenaire, est réputée pour la maîtrise technique et en même temps totalement confidentielle de ce type de projets.

Photo Panic Room en fabrication

Sécurité physique et légitime défense

Dans tous les cas de figure n’oubliez pas que la sécurité physique de votre famille doit être préservée donc attention à l’utilisation d’armes létales ou non dont la réglementation n’autorise l’usage que si vous êtes en état de légitime défense, ce que le juge ou la jurisprudence appréciera. Au préalable vous devez savoir que la nuit est une circonstance favorable qui renforce la notion de légitime défense selon l’ article 122-6 du Code Pénal :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do? cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006417219

Concernant la légitime défense , au moment de la révolution Mirabeau souhaitait insérer l’article suivant dans la déclaration des droits de l’homme : « Tout citoyen a le droit d’avoir chez lui des armes et de s’en servir, soit pour la défense commune, soit pour sa propre défense, contre toute agression illégale qui mettrait en péril la vie, les membres ou la liberté d’un ou plusieurs citoyens ». Cet article a été refusé non parce que le pouvoir craignait que ces armes ne soient utilisées contre lui, mais parce que le « comité des cinq » qui avait la charge de les sélectionner a considéré à l’unanimité que ce rappel était inutile car « le droit déclaré dans l’article non retenu est évident de sa nature, et l’un des principaux garants de la liberté politique et civile ». Si cet article, évident à l’époque figurait aujourd’hui dans notre constitution nous n’aurions pas besoin d’évoquer la notion de légitime défense car comme le disait le Comité de Rédaction de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen le 18 août 1789:

« Aucun pays n’est plus paisible et n’offre une meilleure police que ceux où la nation est armée. »

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*