Réduction de la vitesse à 80km/h : la résistance s’organise, des radars dégradés
Photo Facebook FFMC 54

Réduction de la vitesse à 80km/h : la résistance s’organise, des radars dégradés

Les trois quarts des Français sont contre l’abaissement à 80km/h de la vitesse sur les routes, mesure entrée en vigueur hier sur tout le territoire. Hormis quelques manifestations d’automobilistes ou de motards, cette nouvelle donne semblait être bon gré mal gré acceptée par la population. Mais certains citoyens décident de ne pas se résigner et ont dégradé des radars.

Les radars fixes rapportent chaque année près d’un milliard d’euros à l’Etat. Une somme colossale, qui est qualifiée par les opposants à ces moyens de contrôle de « racket routier ».  La réduction de la vitesse va selon eux augmenter les recettes des radars.

En Lorraine, en Meurthe-et-Moselle (54), trois radars ont été bâchés de plastique et recouverts d’autocollants contre la nouvelle limitation. Les auteurs s’exposent évidemment à d’éventuelles poursuites judiciaires. Cela va-t-il créer un mouvement national anti-radars ? Ce serait assurément difficile à combattre pour la police, puisque les machines ne sont pas placées sous surveillance. Sur les routes cependant, la plupart des automobilistes ont déjà pris l’habitude de rouler à 80km/h et les panneaux ont été remplacés.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*