[Reportage] Manifestation des Kurdes au Conseil de l’Europe, entre caillassages et affrontements
Photo Alsace-Actu

[Reportage] Manifestation des Kurdes au Conseil de l’Europe, entre caillassages et affrontements

Que s’est-il passé mardi 06 novembre devant le Conseil de l’Europe à Strasbourg ? Un rassemblement d’un millier de Kurdes pour protester contre l’incarcération du leader du PKK Abdullah Öcalan, qu’Alsace-Actu a couvert. Caillassages, affrontements avec les forces de l’ordre, intrusion au Conseil de l’Europe, retour sur l’importation d’un conflit un Alsace.

Fumigènes et gaz lacrymos - Photo AA

Gaz lacrymos, la manifestation dégénère – Photo AA

Une manifestation devenue ordinaire

Les Kurdes font souvent parler d’eux à Strasbourg, et organisent régulièrement des manifestations. En février, entre 15 et 20 000 Kurdes avaient ainsi défilé au centre-ville de Strasbourg. Cette fois-ci, ils étaient beaucoup moins nombreux, malgré la présence de nombreux étrangers. Nous constatons sur place la présence de beaucoup de Kurdes venus d’Allemagne, en bus ou en voiture. Des individus de la communauté vivant en Alsace étaient également présents.

Cependant, ces rassemblements se déroulent d’habitude relativement dans le calme. Cette fois-ci, la manifestation a dégénéré : des Kurdes ont tenté de franchir le barrage de police, qui a évidemment bloqué la route. Pendant une demi-heure environ, s’en est suivi un affrontement entre les forces de l’ordre et des manifestants, les premiers usant de gaz lacrymos et les seconds de cailloux.

Jet de gaz lacrymogènes par les forces de police - Photo AA

Jet de gaz lacrymogènes par les forces de police – Photo AA

Une intrusion au Conseil de l’Europe

Une dizaine de militants ont réussi à s’introduire dans l’enceinte de l’institution européenne, mais la police a réagi immédiatement et les ont fait sortir manu militari. Cette intrusion tranche fortement avec le caractère pacifique des précédentes manifestations. Fait isolé ou escalade de la tension communautaire en Alsace ? Les prochains événements en diront davantage.

Nous avions repéré 10 arrestations par la police. Au total, ce sont finalement 14 personnes qui sont interpellées, tous placés en garde-à-vue pour « délit de participation à un attroupement armé ». Ce sont des ressortissants d’Allemagne.

La police fait sortir les intrus - Photo AA

La police fait sortir les intrus – Photo AA

L’irruption du conflit turco-kurde en Alsace

Des slogans du type « Erdogan assassin » ou une banderole « Freihein für Öcalan » (liberté pour Öcalan) frappent par leur caractère profondément étranger à la vie politique locale. Le conflit entre la Turquie et les Kurdes s’est implanté en France et particulièrement en Alsace, où ces deux communautés sont présentes.

A l’instar du conflit israélo-palestinien, le conflit turco-kurde mobilise des forces de l’ordre et occasionne des dégâts ou des gênes (rues bloquées, nuisances sonores…). C’est une conséquence rarement étudiée de l’immigration de populations en provenance de ces pays-là. Un Alsacien, qui habite le quartier, nous confie : « J’aimerais qu’on parle davantage de l’Alsace que de leurs problèmes. Ce n’est pas à l’Alsace de régler leur problème, ni à l’Europe. Chacun ses problèmes, on en a tous bien assez ». Un avis sans doute partagé par une partie importante de la population…

 

 

 

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*