Roppentzwiller : une délocalisation et une invitation à la « mobilité »
von Yesuitus2001 März 2011 (CET) (Photo von Yesuitus2001) [CC BY-SA 2.5 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5)], via Wikimedia Commons

Roppentzwiller : une délocalisation et une invitation à la « mobilité »

Roppentzwiller, petite commune du Sundgau (Sud du Haut-Rhin), va connaître le départ d’un gros employeur local : l’entreprise de literie Wifor, va délocaliser ses activités en Bretagne et en Belgique. En cause, l’impossibilité d’agrandir l’usine, qui se trouve sur une zone inondable.

Les produits fabriqués à Roppentzwiller sont connus sous la marque Crown Bedding. L’entreprise est la propriété d’un leader mondial de la literie, Hilding Anders, un groupe suédois. Pas de délocalisation dans les pays à bas coût pour ces matelas de luxe, mais cependant la fin de la production en Alsace. Les employés sont appelés à être mobiles, car leur savoir-faire est important, selon la direction. Pas sûr toutefois que tout le monde accepte de déménager à plusieurs centaines de kilomètres…

Entouré en jaune, le site de l'usine Wifor. Capture d'écran Google Maps

Entouré en jaune, le site de l’usine Wifor. Capture d’écran Google Maps

Le but est tout de même de retrouver un repreneur pour permettre aux salariés qui ne souhaiteraient pas déménager de garder un travail sur le même lieu. La photo satellite du village montre bien la place importante qu’occupent ces bâtiments dans la commune. Trouver un repreneur suffirait à maintenir cette vie économique.

En Alsace, il reste toutefois des fabricants de literie : par exemple l’entreprise familiale Zimmermann fabrique à Boersch des sommiers depuis 1934.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*