[Strasbourg] 100% d’énergies renouvelables en 2050 ?

[Strasbourg] 100% d’énergies renouvelables en 2050 ?

Les plans de transitions énergétiques se succèdent, à diverses échelles, depuis des années. Les échéances, elles, restent les mêmes : 2020, 2030, 2050… Il y a un an, Paris annonçait vouloir s’alimenter uniquement via des énergies renouvelables d’ici à 2050. C’est au tour de Strasbourg de se lancer dans cette voie, avec exactement la même ambition.

Aujourd’hui, la ville est loin du compte : seulement 16% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique. Ce qui devrait changer la donne est évidemment la volonté politique. Alain Jund, vice-président de l’Eurométropole de Strasbourg pour la transition énergétique, mise sur l’exploitation de plusieurs potentiels. Cité par Le Moniteur, il indique : « nous avons la volonté politique et le potentiel, qui est de surcroît très varié, ce qui est une force : nous avons le Rhin avec ses centrales hydrauliques à nos portes, la nappe phréatique la plus grande d’Europe pour la géothermie de petite profondeur, les failles du sous-sol pour la géothermie profonde, la biomasse à partir des forêts des Vosges ».

Toutefois à l’heure des restrictions budgétaires, il semble compliqué de parvenir à dégager les fonds nécessaires à de tels investissements. Le plus simple reste de démocratiser le bois de chauffage, mais la pollution qu’il engendre mérite réflexion. La rénovation énergétique est également à l’ordre du jour, puisque des bâtiments très énergivores pèsent sur la consommation de l’agglomération. A Illkirch et Reichstett, des puits de géothermie seront forés.

L’ambition est là, reste désormais à voir comment elle se traduit dans la réalité. Les comptes seront faits dans quelques années.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*