[Strasbourg] 5 personnes tendent un guet-apens à un membre de l’Arcadia, le bar du Bastion Social
Les présidents du Bastion Social Lyon et Strasbourg - Photo Alsace-Actu

[Strasbourg] 5 personnes tendent un guet-apens à un membre de l’Arcadia, le bar du Bastion Social

La relation entre certains groupes de Strasbourg et l’Arcadia ne se pacifie pas. Alors que les militants du Bastion Social ont ouvert leur local, nommé l’Arcadia, en décembre dernier, leurs opposants ne l’acceptent toujours pas. Des manifestations ont eu lieu, des personnes sont venues la nuit pour attaquer la vitrine du bar, mais ces derniers mois, aucun incident n’était plus à déplorer.

Jeudi soir, jour d’ouverture du bar associatif l’Arcadia, c’est un véritable guet-apens qui a été tendu à un militant. Celui-ci se rendait sur les lieux pour l’ouverture, lorsque dans la cage d’escalier, l’agression a eu lieu. « Il s’est retrouvé dans un véritable guet-apens, face à 5 personnes cagoulées, armées et cachées dans l’immeuble.
Le groupe, ayant prémédité son action, a courageusement gazé le hall d’entrée du bâtiment, où logent également des personnes âgées, avant de porter des coups à notre camarade. » indique la page Facebook du bar.  Pire, deux voisines âgées ont subi les gaz lacrymogènes utilisés par les agresseurs : l’incident aurait pu avoir de graves conséquences. L’Arcadia a tout de même pu ouvrir pour la soirée et « continuera à ouvrir ».

Rappelons que l’extrême-gauche qui combat depuis le début l’implantation du Bastion Social est assez hypocrite sur le sujet de la violence : tout en la dénonçant, elle n’hésite pas à la prôner contre ses ennemis. Pour mieux comprendre cette contradiction, nous vous invitons à relire l’article que nous avions écrit début mars sur le sujet.

Valentin, responsable du Bastion Social Strasbourg, a souhaité réagir face au manque d’échos dans la presse « mainstream » : en effet, pas un seul article n’a été écrit sur cette agression, alors que des médias comme Rue89 ou les DNA sont pourtant friands des actualités concernant l’Arcadia et le Bastion Social. Selon Valentin, « la presse, pourtant toujours prête à nous accuser où à vouloir instaurer un climat défavorable à notre égard, fait preuve,une fois de plus, d’un silence complaisant et qui en dit long ».

 

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*