[Terrorisme] Malek Chekkat, le frère du tueur de Strasbourg, condamné pour menaces de mort
Photo Pixabay

[Terrorisme] Malek Chekkat, le frère du tueur de Strasbourg, condamné pour menaces de mort

« Ce soir je fais la une de BFM » ou encore « Tout est planifié », le frère de Cherif Chekkat, Malek Chekkat, avait posté sur Facebook des messages laissant présager un nouvel attentat. Il a été jugé pour menaces de mort en récidive cet après-midi. Il avait en effet comparu en 2015 pour des faits similaires.

Les messages étaient assortis d’images d’armes lourdes, dont deux fusils d’assaut. Son frère avait lui opté pour un vieux modèle de pistolet, beaucoup moins efficace. Dans le contexte de terrorisme auquel la France fait face, le parquet avait requis un an d’emprisonnement ferme, ainsi qu’une mise à l’épreuve de deux ans et une obligation de travail et de soins. La peine a été plus clémente, puisqu’il s’agit d’une condamnation à 1 an de prison ferme dont 6 mois avec sursis (donc seulement 6 mois de prison réels), sans maintien en détention. Peut-être même n’effectuera-t-il donc pas sa peine de prison ferme.

 

3 mois après l’attentat du 11 décembre à Strasbourg, rien n’a été réalisé pour lutter contre cette menace : les mesures de sécurité étaient inefficaces, et sont désormais inexistantes depuis la fin du marché de Noël. S’il avait voulu passer à l’acte sans afficher ses intentions sur les réseaux sociaux, Malek Chekkat aurait très bien pu réussir. Et ce n’est guère rassurant…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*