Un grand campus islamique dans le quartier de Hautepierre
Source : Facebook Yunus Emre

Un grand campus islamique dans le quartier de Hautepierre

La communauté turque est estimée à 650 000 membres en France, dont plus d’un quart vivant en Alsace. Le président turc, Erdogan, compte s’appuyer sur les réseaux formés par la communauté turque pour étendre son influence en France. D’autres réseaux œuvrent en parallèle, parfois sans être sur la ligne gouvernementale : c’est ainsi que le Mili Görus a lancé le chantier d’une des plus grande mosquées d’Europe à la Meinau, en présence du maire Roland Ries, en fin d’année dernière.

Selon le Figaro, Erdogan a dit à ses partisans, lors d’un meeting à Sarajevo, en Bosnie, le 20 mai: «J’ai une demande à vous faire, prenez un rôle actif dans les partis politiques dans les pays où vous vivez». Au-delà de cet engagement public, le renforcement communautaire est également souhaité. Depuis quelques années, on parle d’un grand campus coranique dans le quartier de Hautepierre à Strasbourg. Erdogan veut finaliser le projet, avec le soutien de la mairie.

Capture d'écran yunus.emre.fr

Capture d’écran yunus.emre.fr

Aujourd’hui est déjà ouverte une école privé, le lycée Yunus Emre, depuis 2015. Les filles sont presque toutes voilées, même si le directeur du lycée, Murat Ercan, expliquait à 20 Minutes « [qu]’être musulman n’est pas un critère prédominant pour intégrer l’école ». Il s’agit désormais d’ouvrir une faculté de théologie puis tout un ensemble pour former un véritable campus coranique, avec ses lieux de vie, ses commerces… Le projet est financé par la Turquie et notamment l’Union des affaires culturelles turco-islamiques, plus connue sous l’acronyme de Ditib.

Plus de 10 000m² sont acquis, les chantiers sont en cours, mais les officiels restent discrets sur la question. Selon le Figaro, la mairie de Strasbourg soutiendrait le projet.

 

Un commentaire

  1. Bientôt un maire muslim à Strasbourg? Les muzz prennent de plus en plus de place en France,et les « autorités « laissent faire ! A croire que l’islamisation de la France est partie intégrante de leur programme ! !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*