Visitez la « Fabrique à Bretzels » à Gundershoffen
Capture d'écran du site boehli.fr

Visitez la « Fabrique à Bretzels » à Gundershoffen

Faire découvrir son lieu de production, voilà une tendance lourde de ces dernières années. Faire comprendre au consommateur le processus de fabrication, démystifier et rassurer, voilà quel pourrait être l’intérêt de l’ouverture d’un musée sur un lieu de production agro-alimentaire. Sans oublier, bien sûr, une belle opération de communication.

Le cas Boehli

Les Bretzels Boehli, ça vous dit quelque chose ? Les boîtes rouges, avec des petits sticks et bretzels secs pour l’apéritif. Le grand concurrent est Dr.Oetker. L’entreprise réalise un chiffre d’affaire de 12 millions d’euros par an, et souhaite à la fois développer son ancrage local et renforcer l’export (30% des ventes aujourd’hui, principalement en Allemagne) jusqu’en Asie. Ils ont ouvert il y a quelques mois un musée expliquant l’histoire et la fabrication des bretzels. 23 tonnes sont produites par jour.

Les musées d’usine se développent

Selon la directrice commerciale, Anita Schaeffer, 20 000 personnes sont attendues par an dans ce musée. Cette tendance n’est pas nouvelle : la « Maison du Pain d’épices » à Gertwiller, créée par l’entreprise alsacienne Fortwenger, remporte également un franc succès. Le développement de ce type de musée permet aux enfants comme aux parents de découvrir l’envers du décors, qui, pour ces entreprises traditionnelles, n’est pas repoussant, bien au contraire. Alors, simple coup marketing et commercial ou véritable lien recréé avec le consommateur ? La question est ouverte…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*