Vittel (88) : Nestlé pompe trop dans la nappe phréatique qui est en déficit d’eau
Photo Pixabay

Vittel (88) : Nestlé pompe trop dans la nappe phréatique qui est en déficit d’eau

L’entreprise Nestlé est propriétaire de Vittel, et pompe donc l’eau de la nappe phréatique pour ensuite la revendre dans des vouteilles individuelles. Le problème est le suivant : la nappe s’assèche et doit être raccordée à d’autres nappes pour que les habitants de la commune aient toujours… de l’eau potable !

 

Pas question donc de diminuer les prélèvements de Nestlé. Cette solution qui paraît pourtant de bon sens n’a pas été retenue par la Commission Locale de l’Eau. Les habitants parlent de « privatisation » de l’eau, un « bien commun ». Il s’agira donc, via des canalisations souterraines, de faire parvenir l’eau des environs jusqu’à Vittel. Nestlé devrait cependant assumer le coût de ces travaux, afin de ne pas renchérir le prix de l’eau pour les Vittelois.

Le transfert est évalué à 1 million de mètres cubes d’eau. Nestlé privatise ainsi l’eau de Vittel, tout en conservant une bonne image puisque les habitants ne seront pas pour autant privés d’eau potable… grâce à Nestlé ! L’enjeu est de taille : derrière ce cas particulier, c’est la question de la privatisation de l’eau qui est posée. Le prix de l’eau à Paris a été multiplié par 7 depuis 1980. L’eau est une ressource nécessaire à l’homme et donc une aubaine pour les entreprises.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*