Wittelsheim – Vers un stockage définitif des déchets dangereux

Wittelsheim – Vers un stockage définitif des déchets dangereux

L’affaire avait fait grand bruit il y a quelques années. Un stockage de déchets dangereux sous la plus grande nappe phréatique d’Europe, au grand dam des habitants de Wittelsheim et des environs. Prévus pour rester initialement 30 ans, au maximum, les déchets pourraient bien y rester pour l’éternité.

Wittelsheim, commune de la banlieue mulhousienne, est donc au coeur d’un problème qui touche bien des communes françaises : l’enfouissement de déchets polluants sous son sol.

44 000 tonnes de déchets divers (mercure, arsenic, amiante, cyanure, chrome, plomb) seraient stockés dans une mine souterraine. Les déchets les plus dangereux seront évacués, et les autres confinés par un mur de béton dans cette mine d’ici la fin de l’année. Cela va totalement à l’encontre de la promesse de réversibilité (possibilité d’évacuer tous les déchets) faite en 1997.

Une pétition, lancée il y a 6 jours, demande le retrait de tous les déchets pour éviter une éventuelle pollution de l’immense nappe phréatique, vitale pour l’Alsace. Le site, fermé en 2004 suite à un incendie de déchets toxiques, à réouvert en mars 2017. Il n’a pas accueilli les 320 000 tonnes autorisées par l’arrêté préfectoral, mais seulement les 44 000 tonnes arrivées de 1999 à 2002.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*